La vie alterne pour moi entre points d'interrogations et points de suspensions.

Il est maintenant évident que les cadres et les normes qui me soutendaient pendant toutes ces années sont devenus obsolètes.

Enfermée trop longtemps dans les prisons de ce que je devais être, de ce que devait être une femme, de ce qu'était une bonne vie, rangée, organisée, et surtout, de ce qu'était le bon couple, je suis passée à côté de l'essentiel.

Je n'arrive plus à me satisfaire des modèles de bonheur imposés par les autres et me sens un peu à l'étroit dans une vie trop petite.

Néanmoins, je me confronte au principe de réalité, qui parviendra peut être rapidement à me remettre dans les rails d'une vie rangée...

Tout vole donc en éclat dans ma tête, me rendant à la fois confuse, perdue et si vivante. Une vie que je n'avais pas sentie depuis longtemps en moi. Une vie que j'estime avoir méritée.