16 septembre 2008

flashback

Sous la douche, je tirais sur les poils de mon sexe...Un moment d'angoisse terrible: elle avait dit que ce seraient les premiers à tomber, la coiffeuse. Tant qu'ils seraient là, je serais sauvée, du moins, capillairement parlant. Puis j'oubliais tout ça, les cheveux, la beauté, et mon image devenait pastel, les couleurs de mon visage se perdaient dans les longues tentacules translucides des pieuvres de plastique qui m'entouraient. Surtout, oublier ce qui circulait en leurs bras et dormir pour fuir les attaques perfides de la nausée.... [Lire la suite]
Posté par nuagedelait à 03:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]