Ha ha, grande question!!
Je suis sure que ça vous étonne d'apprendre qu'avoir un cancer n'est pas tous les jours une partie de plaisir. Et pourtant, c'est vrai.
Il existe en chaque chose une petite part d'inconvénients malheureusement, et ceci s'applique aussi à cette maladie tellement à la mode.
Alors chers amis, avant de vous lancer sans réfléchir dans cette belle aventure, voici les petits désagréments  envisagés au travers de mon expérience personnelle (attention, d'autres types de facteurs négatifs peuvent être envisageable, c'est chacun ses goûts):

- J'ai parfois un goût de chiotte dans la bouche

- j'ai souvent la bouche sèche comme un poisson mort

- les aliments que j'aimaient ont souvent un goût de merde maintenant

- j'ai une libido réduite à néant: pour preuve, Wenworth Miller ne me fait plus aucun effet

- je me coltine 1 fois/ quinzaine des infirmières de plus en plus con. Il y a 2 semaine je n'ai pas eu d'antinauséeux avec ma chimio (hi hi hi le petit oubli...grrrrr) et cette semaine je n'ai pas eu d'hydratant (sois sèche et ferme là). Certaines sont sympa bien sur, mais je n'ai pas envie d'en parler aujourd'hui.

- je me coltine tous les 15 jours des oncologues qui ne m'ont jamais vu et lisent tout haut mon dossier qu'ils n'ont jamais lu. Bientôt on va me coller un anus artificiel, parce qu'ils auront confondu.

- je grossis bien évidemment comme une vache enragée sans savoir pourquoi; enfin, jusqu'à ce qu'on m'apprenne lundi que j'ai de la cortisone dans mes perfs depuis 5 mois. Hé hé, le petit oubli!!!

- personne ne me demande plus comment je vais (sauf les gens sympa mais je vous répète que je n'ai pas envie d'en parler aujourd'hui). Ont -ils peur que je leur annonce une nouvelle encore pire??

- on me regarde souvent avec un air de chien battu à la pharmacie. Ca me gonfle.

- on m'appelle ou m'envoie des mails enflammés à l'annonce du cancer, puis plus rien pendant 6 mois une fois la BA faite. Je suis ravie de pouvoir savoir où sont mes vrais amis.

- personne n'a peur de me parler de ses petits bobos (piqure d'insecte, genou douloureux) alors que franchement, j'ai du mal à trouver ça gravissime.

- parfois, bien sur, j'ai la gerbe gerbe gerbe, mais je ne gerbe jamais (trrrèèèsss frustrant)

- souvent, j'ai l'air d'un mollusque sur mon canapé (trrrèèssss sexy) (oui, j'ai envie qu'on me désire même si ce n'est pas réciproque...hé hé!)

Heu, j'arrête?